Comment reconnaître un couteau issu d’une conception artisanale ?

- Catégories : Couteaux

Les couteaux sont bien plus que des accessoires dont nous nous servons en cuisine, en randonnée, en Trecking ou encore en combat. Ils peuvent également servir en tant qu’élément incontournable de la décoration. Mais pas n’importe lesquels ! Seuls les couteaux de luxe sont utilisés à des fins décoratives. Et qui dit couteaux de luxe dit couteaux artisanaux. Ils sont réalisés avec des matériaux originaux qui respirent l’élégance et la durabilité. Par la même occasion, ils sont fabriqués unitairement par la main d’un artisan qualifié. Mais il faut avouer que ces produits, depuis quelque temps, sont victimes de leur succès. Ils ont rapidement été rattrapés par les contrefaçons notamment les couteaux laguioles. Alors, comment faire la différence ? 

Les caractéristiques d’un vrai couteau laguiole

Laguiole, ce nom vient d’un village de l’Aveyron réputé pour la conception de couteau depuis le XIXe siècle. Et même s’il a été popularisé en France depuis près de deux siècles, il faut savoir que cette appellation n’est pas protégeable. Ce qui explique pourquoi aujourd’hui, des faux couteaux laguiole inondent le marché. Bien entendu des poursuites judiciaires ont été engagées par le village de Laguiole contre les contre-façonneurs. Mais jusqu’à présent, ce fut sans aucun succès. Une raison qui a poussée les artisans français du village de l’Aveyron à ajouter des signatures singulières à chaque modèle récemment conçu. Ainsi, vous pourrez reconnaitre un vrai laguiole grâce à son manche. Il peut être symbolisé avec une abeille, une croix occitane, un sanglier ou un poisson en métal. 

Un vrai laguiole peut aussi se reconnaître avec ses trois rivets qui attachent le manche à la lame. Certains peuvent également disposer d’une forme en croix du berger pour une touche décorative plus attrayante. 

Véritable couteau laguiole

L’importance des détails

Pour reconnaitre un vrai couteau laguiole, il est tout aussi important d’avoir le sens des détails. Dans cette lancée, il est de mise de noter qu’un véritable couteau fait à la main n’embarque jamais de pièce en plastique. Le manche, quant à lui, n’est pas collé avec une colle, mais reste riveté. Pour les modèles pliants, lorsque la lame se ferme, elle est positionnée de manière équilibrée sans jamais buter contre le manche. 

Couteau artisanal

Comment entretenir un couteau fait à la main ?

Maintenant que vous avez tous les éléments nécessaires pour choisir un couteau laguiole original, il ne vous reste plus qu’à procéder à l’achat. Et comme tous couteaux de luxe demandent une attention particulière durant toutes les étapes de leur fabrication, vous devrez procéder de la même manière pour l’entretien. La règle d’or d’un entretien réussi consiste à ne jamais laver la lame. Il est d’utiliser un linge humide pour pouvoir mieux vous y prendre. La mise en lave-vaisselle est également déconseillée pour les couteaux de luxe. Le contact avec d’autres ustensiles en acier risquera d’endommager le manche et d’égratigner la lame. Enfin, afin de pallier l’usure naturelle de la lame, utilisez un kit d’affûtage ou un fusil en acier. Pour mieux vous y prendre, partez du talon de la lame en réalisant un mouvement qui va vers la garde tout en suivant un angle donné. Pensez également à glisser la lame en exerçant une légère pression pour éviter tout risque de la rayer.

Ajouter un commentaire

Acceptez vous les cookies ? Rien d'intrusif, promis ! C'est juste pour sauvegarder votre panier.